Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes coups de coeurs et mes coups de gueules au fil des jours ou des nuits...

La religion par le navigateur internet

Comme disait l'autre : Dit moi quel navigateur tu utilises et je te dirais à quelle religion tu t'identifies, un peu simpliste comme déduction me direz vous mais, après avoir lu l'article que je viens de trouver dans les "Inrock.com" je me demande si je ne viens pas de trouver mon intermédiaire en Dieu et moi..et dire que je pensais être le pire des athées. Me voilà par la "grâce"de cette article estampillé "musulman" vu ma pratique presque pavlovienne et journalière de mon guide suprême qu'est "Firefox".

RTEmagicC_99393bf8af.jpg.jpg
  • Firefox, variante musulmane, en profita pour émerger. A l'inverse d'IE, Firefox ne présentait pas de théologie venue d'en haut: les textes étaient là, certes (transmis au prophète Mozilla), mais chaque communauté était libre d'en interpréter les sourates à sa convenance.

 

Cette religion était syncrétique: le moteur de Netscape (Gecko), des idées prises à IE, et rajoutait son lot d'améliorations (onglets, modules) qui favorisèrent son essor, au début parmi des peuples nomades de l'internet, puis chez le grand public. Les imams multiplièrent les exégèses, créant plusieurs écoles de pensée (Flock, SeaMonkey, Camino, IceWeasel...), et ce fourmillement favorisa l'esprit missionnaire et conquérant de cette religion.

 

Là encore le logo est éclairant: c'est le seul navigateur où le globe terrestre soit représenté. Le globe, et donc les cinq continents. Qui rappellent les cinq piliers de l'islam, mais oui, et ce n'est pas du tout du tout tiré par les cheveux hein. Le choc était inévitable, et la Croisade fut mise sur pied pour défendre les lieux saints. Cet affrontement est d'ailleurs toujours en cours, puisque Firefox taille régulièrement des croupières à IE.



Le rabbin Safari, le pasteur Chrome et l'imam Firefox
Adopter un navigateur internet, c'est comme professer une religion. Votre choix n'est pas anodin, tas de païens 2.0. Il détermine in fine (placer un peu de latin en italique ne nuit jamais) votre Salut sur internet.

Bien sûr, comme pour toutes les religions, vous êtes prédéterminés par (l'ordinateur de) vos parents. Mais après, sitôt que vous avez l'âge de choisir à quel saint vous vouer et à quelle chapelle émarger, y'a plus d'excuse, faut assumer là maintenant. (En fait je ne sais pas si on peut vraiment "émarger" à la chapelle. Parfois on s'y signe, c'est un début.)

 

De rapides statistiques de fréquentation de ce bloûg sur les sept derniers jours, merci de vos visites tas de fripons, nous indiquent que : 

 

  • 51,5% de toi, sémillant lectorat, utilise Firefox.
  • 30,3% de toi, pétulant lectorat, se sert d'Internet Explorer (non, ce n'est pas sale).
  • 12,1% de toi, bouillonnant lectorat, est adepte de Safari.
  • Un peu plus de 3% de toi, frétillant lectorat, a adopté Google Chrome.
  • Et une proportion sensiblement égale de toi, espiègle lectorat, fricote avec un "Mozilla Compatible Agent", type Flock.

 

Je n'ai hélas pas la ventilation de ces données en catégories socio-professionnelles, âges et couleurs de sous-vêtements. La seule chose que je peux te dire, c'est qu'il y a eu parmi toi un coquinou qui est arrivé sur ce bloûg en recherchant les mots-clés "Priscilla nue", et qui a dû être dépité velu. Passons, si tu le veux bien. (Fringant lectorat).

 

À notre Théologie Simplifiée des Navigateurs Internet (TSNI), puisque c'est pour cela que nous sommes réunis ici, mon très cher frère. Je précise à toutes fins utiles que l'idée de ce billet m'est apparue en rêve sous la forme d'un ange étincelant, qui tenait dans sa main droite un livre d'Umberto Eco et dans sa main gauche une tablette iPad affichant cette subtile métaphore.

 

Attention amis puristes: ce qui suit est hautement schématique et par conséquent sujet à mauvaise foi (et quand je dis mauvaise foi je pèse mes mots).

Au commencement était Mosaic, patriarche façon Abraham qui a popularisé le monothéïsme/worldwideweb.

 

De lui descendent la plupart des navigateurs, comme le montre ce bel arbre généalogique - à ouvrir sous Opera, sous les autres vous aurez du mal à zoomer sur cette image en .svg. 

 

La suite du plus bel effet ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article